Transpiration aisselles

La transpiration des aisselles (de son nom scientifique : hyperhidrose axilaire) est une chose tout à fait normale, en revanche cela pose des problèmes lorsque la transpiration des aisselles devient excessive. Quelles en sont les causes et quelles solutions adopter ?

Origine de la transpiration des aisselles

La transpiration localisée aux aisselles, aux mains ou aux pieds est naturelle et essentielle et on ne sait pas pourquoi les patients sont atteints. En cas de transpiration généralisée ou d'hyperhidrose localisée dans une zone inhabituelle (autre que les mains, les pieds ou les aisselles), il est impératif de consulter son médecin de famille pour en rechercher la cause, surtout si la transpiration excessive est survenue récemment.

La transpiration essentielle est secondaire à un fonctionnement excessif des circuits réflexes impliqués dans la sudation eccrine. La transpiration des aisselles (hyperhidrose) essentielle débute normalement à l'âge de la puberté puis décroît ensuite avec l'âge. La transpiration des aisselles est amplifiée par le stress. D'une manière générale, le patient se trouve dans une cercle vicieux, car la transpiration excessive des aisselles est très embarassante ce qui génère plus de stress et augmente encore plus la transpiration. La transpiration excessive est un problème esthétique et gênant qui peut devenir franchement handicapant, voire paralysant.

Quelques causes de la transpiration des aisselles : chaleur, fièvre, émotion, exercice physique, ménopause, obésité, maladies neurologiques, neuropathie diabétique, hyper-activité sympathique, douleurs, syndrome de sevrage en alcool, aux opiacés et à la cocaïne, médicamenteuses, maladies endocriniennes, etc.

Les traitements contre la transpiration des aisselles

Il existe plusieurs méthodes pour combattre la transpiration aisselles :

  • local : anti-transpirant tel que la pierre d'alun qui resserre les pores des aisselles (celui que nous préconisons et vendons). Ou traitement à base de sels d'aluminium (il est à noté que l'aluminium n'est pas bon pour la santé).
  • botox ou toxine botulique : autorisée en france pour cette pathologie. A renouveler tous les 6 mois. Son efficacité se perd dans le temps.
  • ionophorèse : méthode qui consiste à faire pénétrer des médicaments dans la peau en utilisant un courant électrique.
  • chirurgie : avec l'ablation des glandes sudoripares les plus productrices.