Bactéries aisselles : odeurs

Grâce aux propriétés astringentes des sels minéraux qui composent la pierre d'alun de potassium, les pores de la peau sont rétrécis ce qui diminue le flux de transpiration.

La pierre d'alun : déodorant naturellement anti-bactérien !

Bactéries aisselles, odeurs

Ses propriétés bactéricides expliquent aussi l’élimination des mauvaises odeurs lors de la régulation de la transpiration. En effet, les bactéries qui se développent sous les aisselles sont responsables des odeurs (idem pour les pieds).

Odeurs des aisselles :(

Aux niveau des aisselles, l'odeur sécrétée par les glandes sudoripares est accentuée par la présence de poils, qui retiennent les sécrétions et offrent un milieu propice à la multiplication des bactéries. L'application du déodorant d'alun laisse une couche acide naturelle qui empêche aux bactéries les plus tenaces de se multiplier !

Sous les aisselles, les glandes sudoripares

La sueur sécrétée par les glandes sudoripares eccrine est composée à 99 % d'eau et d'électrolytes, représentés surtout par le chlorure de sodium (qui confère à la sueur une légère saveur salée) et en proportion moindre, les ions potassiumcalcium et magnésium.

Le pour cent restant est constitué de composés organiques. L'acide lactique est le principal composé organique présent dans la sueur. D'autres acides sont également décelables à l'état de traces, comme l'acide acétiqueacide propioniqueacide butyrique ou encore acide urique (urée).